Le blog,  Les salons

La concrétisation

Aujourd’hui, 2 ans après mes débuts en tant qu’auteur, je regarde en arrière et apprécie le chemin parcouru…

À mes balbutiements, j’avais l’impression de n’être qu’un bébé qui apprend à coordonner ses gestes.

Même si j’ai encore beaucoup à apprendre (je suis de ces personnes qui pensent que nous avons toujours à apprendre, quel que soit notre âge), j’apprécie d’avoir construit quelque chose de ce qui n’était qu’un rêve illusoire à l’époque.

Et pourtant, ça n’a pas été facile tous les jours.

Je pense avoir frôlé plusieurs dépressions nerveuses juste pour un détail manquant dans un manuscrit.

Je suis extrêmement exigeante dans mon travail, avantage ou défaut, je ne saurais le dire. Je te laisse imaginer dans quel état je me trouvais pendant que je vivais le cauchemar de chaque écrivain : l’angoisse de la page blanche.

Tu vois ? C’est pire !

Mais, toutes ces difficultés au final, n’en valent-elles pas la peine ?

Recevoir tous ces messages de sympathie pour avoir trouvé les mots qui font voyager est une récompense exceptionnelle.

Alors j’ai hâte d’être à ce week-end.

Hâte de te rencontrer (je l’espère !) pour échanger sur mes romans.

Tellement de travail, tellement de fatigue, d’arrachage de cheveux, de hurlements de frustration pour arriver à ça : LA rencontre.

Celle qui me fait sourire.

Celle qui me fait rire.

Celle qui me donne des ailes.

Parce qu’un auteur sans lecteur n’est rien. Alors merci !

Pour rappel, je serais au Salon du livre d’Orchies le samedi et dimanche de 10h à 18h, rue Floris Durez (59310) dans la salle du restaurant scolaire. En plus, il s’agit d’un salon réservé à la romance, ça va valoir le coup d’œil !

Pour en savoir plus: clique ici!

Please follow and like us: