Le blog,  Toi. Moi. Et les étoiles

Trouve la schizophrène en toi…

Deux ans.

C’est mon âge d’auteur.

Deux ans.

C’est également l’anniversaire de la sortie du tout premier tome de Toi. Moi. Et les étoiles.

Tant de chemin parcouru depuis !

Six tomes, des crises de nerfs à répétition, des nuits d’angoisse pour réussir ce challenge complètement fou.

Est-ce que je t’ai dit que Toi. Moi. Et les étoiles a été mon tout premier roman terminé ?

Si j’écris depuis de nombreuses années, j’en suis toujours restée à la partie un peu brouillonne sans finaliser aucun de mes manuscrits.

Autant dire que je n’ai pas fait dans la demi-mesure pour me lancer.

Toi. Moi. Et les étoiles a été écrit sous une tension à la fois insupportable et en même temps jouissive.

Il y a quelque chose de fou dans ce métier de romancière. Cet état d’esprit qui te pousse dans des retranchements abominables. Tu passes parfois des journées à pleurer à la recherche DU détail, celui qui te fera hurler de joie (et ça peut durer des semaines, voire des mois !)

Passer de ce côté obscur de la force, c’est apprendre à devenir non pas lunatique (ça, c’est de la rigolade !), mais un peu schizophrène.

Il y a les jours ON : tout roule comme on l’a rêvé et notre bonne humeur crève le plafond. Nous sommes simplement sur notre petit nuage.

Et les jours OFF : Horreur, malheur, rien ne vient. De toute façon, ce manuscrit on le déteste. Et puis, on n’y arrivera jamais, qu’est-ce qui nous est passé par la tête pour imaginer une seconde qu’on en était capable ? Souvent dans ces périodes, on haï la terre entière et l’envie d’aller hiberner quelques mois sous la couette est très, très tentant…

Eh oui, c’est ça aussi d’être auteur ! Mon barbu a d’ailleurs appris à gérer mes moments de crises avec beaucoup de délicatesse. Disons que de toute façon, il n’a pas eu trop le choix ! En période OFF, je suis une vraie boule de nerf ! Aaaah l’amour…

Ainsi en 7 romans, il n’y en a pas un qui ne m’a pas fait frôler la folie. Les émotions liées à l’écriture me font partir dans tous les sens, et c’est parfois difficile, mais au fond, n’est-ce pas l’ingrédient essentiel pour réussir à donner le meilleur de soi ? Des émotions brutes à retranscrire à partir de quelques mots…

Donc même si je sais que ça sera difficile, je continue. Parce que dire que j’aime ce que je fais est un euphémisme. Écrire est devenu une extension de ce que je suis.

Alors, prépare-toi, car Toi. Moi. Et les étoiles, n’est que le début…

Et afin de fêter dignement cette semaine anniversaire…

Booktrailer 1 :

Booktrailer 2:

Please follow and like us: