Le blog

Le syndrome de la femme parfaite

As-tu remarqué combien de nos jours, être une femme s’avère être une épreuve de taille ? Tu dois être une mère, une épouse avec un travail qui te prend la majeure partie de ton temps.

Tantôt maman, tu dois être disponible pour les petits bobos, peine de cœur et autre.

En tant qu’épouse, tu dois être à l’écoute et entretenir un couple pour ne pas te perdre dans la tornade de la vie.

N’oublie pas la maison à t’occuper, car quand tu penses pouvoir profiter de quelques minutes de répit, tu te rends rapidement compte, que le planning se remplit à vue d’œil.

Toi et moi, nous sommes sans arrêt sur le pied de guerre. Nous essayons de faire au mieux dans une vie à mille à l’heure.

Mais as-tu seulement pris conscience que toutes ces tâches, nous nous les imposions ?

Oui, tu as bien lu, j’ai dit nous.

De toi à moi, soyons honnête, nous ne sommes plus à une époque où les corvées domestiques et l’éducation des enfants étaient à la charge exclusive de la femme.

Alors certes, le câlin de maman restera toujours le meilleur antidote pour tous les petits et gros bobos, mais aujourd’hui, je voulais te parler d’un autre être exceptionnel : LE PAPA.

Je ne sais pas ce qui en est pour toi, mais j’ai la chance d’avoir un homme très impliqué qui partage ma vie. Un papa fabuleux et qui a été le premier à croire en moi et mes rêves.

Pour devenir l’auteur de Toi. Moi. Et les étoiles en indépendante, je suis passée par la case entrepreneuse à part entière. Être à son compte c’est bien, mais cela a également engendré une charge de travail phénoménale (et je ne te parle même pas de l’écriture, là !)

Mais mon barbu, l’homme de ma vie s’est montré patient, m’a poussée à aller jusqu’au bout de mes idées et a contribué à mettre la main à la patte quand je passais des dizaines d’heures par jour à construire un projet qui m’avait complètement dépassée.

C’est également à cette même période que nous avons découvert que les troubles d’apprentissages de notre enfant avaient une raison et que sa dysphasie a été diagnostiquée… Je te laisse imaginer dans quel état lamentable de finissais mes journées…

Bref, je revendique haut et fort mon statut d’indépendante. J’ai construit de mes mains mon empire. J’ai travaillé des heures et des heures incalculables pour arriver là où j’en suis aujourd’hui.

Mais, je suis parfaitement consciente que tout ceci aurait été impossible sans le soutien de ma moitié. Et voilà, où je voulais en venir avec toi.

Nous vivons dans une société encore très orientée dans un contexte sexiste : « les femmes derrière les fourneaux ».

Je ne suis pas féministe. Je suis tout simplement pour l’égalité des sexes. Je veux être reconnue autant qu’un homme pour le travail que je fournis.

Alors, dans cette logique, je pense qu’il est très important que nous reconnaissions également ces hommes qui se donnent à fond pour leur famille. Qui participe à l’éducation des enfants, aux tâches ménagères et tout ce qui compose notre cocon familial.

Et si toi aussi tu partages la vie d’un homme ou même d’un père exceptionnel, fais-le-moi savoir en commentaire !

Please follow and like us: