Le blog

La couverture sexy ou comment retirer l’âme d’un roman

Je vais faire grincer des dents à certaines, mais tant pis.

Je voulais qu’on parle d’un détail qui me parait essentiel, aujourd’hui.

Il y a quelque temps, j’ai eu des doutes sur mes couvertures. Je les avais partagés avec mes abonnées du club et heureusement, elles m’ont redonné le peps et la confiance dont j’avais besoin pour ne pas m’écarter du bon chemin.

Car oui, j’ai failli craquer et succomber à une couverture similaire à tout le monde. Plus d’âme aujourd’hui dans les couvertures.

Une couverture ne raconte plus une histoire, elle ne fait que donner une image sexy de ce que tu attends. Peu importe le contenu.

Du moins, ce n’est que mon avis.

Les conséquences aujourd’hui sont que toutes les couvertures se ressemblent. Torses nus, couples en pleine action, ou à moitié nu…

C’est ça la romance aujourd’hui ?

L’autre jour, je me suis même fait une remarque vraiment triste. J’ai vu passer dans mon fil d’actualité Facebook deux couvertures l’une après l’autre.

Sur le coup, j’ai cru qu’il s’agissait du même livre. Et puis, en y regardant de plus près, j’ai été stupéfaite de voir que non.

Aucun lien entre les deux.

Pas le même titre.

Pas le même auteur, juste la même maison d’édition.

Alors j’ai fouillé un peu plus et j’ai remarqué que certaines maisons d’édition avaient même fini par adopter un espèce de « gabarit » de couverture.

Pour être plus clair, toutes les couvertures sont un couple dans la même position. Toutes. Sans exception.

Quelle originalité…

Donc voilà à quoi on réduit la romance d’aujourd’hui.

Beaucoup râlent lorsqu’on lit des articles dans les journaux ou autre qui dénigrent la romance, mais arrêtons-nous une minute et ouvrons les yeux.

Qu’est-ce qui provoque ce genre de commentaire ?

N’est-ce pas une conséquence directe de ces pratiques digne de l’ère préhistorique où on résume la romance à un couple qui b**** ?

Désolée du terme, mais c’est exactement ce dont il s’agit.

Alors que pour moi, la romance, c’est avant tout l’amour.

Ce sont deux personnes qui se rencontrent.

Ce sont deux personnes qui apprennent à se connaitre.

Ce sont deux personnes qui font des erreurs.

Ils se disputent parfois. Ils se réconcilient aussi.

Et puis, ils finissent par s’accepter.

La romance, c’est la vie.

C’est le parcours tortueux (ou pas) de deux êtres qui vont apprendre l’un de l’autre.

Et toi, qu’est-ce que tu penses des couvertures sexy?

Tu souhaites aller un peu plus loin ? En inscrivant ton mail ci-dessous, je te propose d’échanger entre mamans pressées! Quelques minutes de détente pour partager anecdotes et astuces spéciales mamans surbookées !

En plus, je t’offre l’ebook de « A la recherche de l’océan » en guise de cadeau de bienvenue 

Please follow and like us:

2 commentaires

  • Miternique Stéphanie

    Coucou,

    Je suis d’accord avec toi j’ai déjà remarqué à plusieurs reprises qu’ une maison d’édition avec plusieurs auteurs en Vogue utilise les même code pour attirer la future lectrice acharnée que nous sommes.
    Car il faut bien se l’avouer moi perso je regarde en premier la couverture et ensuite je lis le résumé de l’histoire si je n’ai pas entendu parler de ce livre, donc moralité la couverture cest 60% de pulsion d’achat.
    Voili-voilou 😉.
    Biz Stéphanie 💋

    • Nelly Weaver

      Exactement, mais ce n’est pas une tare d’être d’abord attirée par une couverture. C’est normal, comme un produit standard, nous allons regarder son packaging avant d’aller plus loin. Le problème c’est surtout de vouloir « standardiser » ce packaging pour qu’au final on ne fasse même plus la différence entre les différents auteurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *