Le blog

Les émotions

Elles sont au cœur de tout.

De nos vies et des romances dans lesquelles tu te plonges sans retenues et où tu réclames ta dose. Tu as besoin de ce moment où en quelques mots, un livre va te provoquer autant d’émotions bonnes que mauvaises.

La contradiction de ton ressenti.

Une drogue que tu t’infliges sans modération.

Tout part de là. De ce besoin de ressentir. De ta quête d’émotions fortes. Pourquoi ? Parce que ressentir, c’est vivre.

Parce que quand tu souffres, quand tu aimes, quand tu détestes, tu la sens.

L’essence de la vie parcourir tes veines.

Le paradoxe est bien là.

Personne n’aime souffrir. C’est une émotion dévastatrice. Pourtant, elle fait partie de ce que tu recherches.

Alors tu la prends dans tes romans. Tu te lies à des personnages fictifs qui te paraissent bien réels. Ils vont aimer. Ils vont détester. Ils vont souffrir à ta place. Mais, c’est toi qui ressentiras chacune de ces émotions.

Paradoxe paradoxal de la vie.

Nous cherchons toutes le bonheur. Et dans les livres, c’est encore le cas. Quel message cherchais-tu lors de ta dernière lecture ?

De l’espoir ou du désespoir ?

De la joie ou de la tristesse ?

Du bonheur ou de la peur ?

Tout.

Voilà la vérité.

Tu veux tout ressentir.

Combien de fois ai-je entendu un lecteur parler de sa lecture en termes d’émotions fortes ?

« Addictive »

« Bouleversante »

« Troublante »

Une vérité aussi exacte pour l’écrivain. Parce qu’il n’y a pas plus grande récompense que celle d’avoir percuté un lecteur en plein cœur.

Please follow and like us: